parc archeologique


Le parc est un espace de découverte des gestes et des techniques de nos ancêtres préhistoriques.
La reconstitution de la vie quotidienne permet de constater, dans un cadre préservé, l’interaction permanente entre l'Homme et la Nature depuis les débuts de l’Humanité.
Par la mise en scène de l'archéologie et la mise en situation des visiteurs, Samara est un outil de médiation. Les idées reçues tombent une à une et l'on apprend en s'amusant. C'est ainsi que l'archéologie devient vivante. Les médiateurs sont tous des passionnés et des spécialistes des différentes périodes de l'Histoire. Ils partagent avec vous leurs connaissances et leurs expériences.

La zone d’expérimentations archéologiques est un espace où se déroule chaque année, en collaboration avec l’Institut national de recherches archéologiques, une expérimentation grandeur nature. Il s’agit en quelque sorte d’un terrain de jeux où les archéologues testent les dernières découvertes réalisées. Vous êtes ainsi invités à partager les connaissances actuelles du domaine de la recherche.

Lors de l'expérimentation de mai 2013, L’Inrap et Samara ont reconstitué trois fours de potiers copiant les découvertes faites à Arras et aux alentours.  Les poteries cuites lors de l’expérimentation ont été réalisées par le potier de Samara, selon deux techniques gallo-romaines : le modelage et le tournage. Toutes les étapes de la chaine opératoire de la préparation de l’argile ont été suivies. Afin de répondre aux interrogations des archéologues sur l’utilité des fours, des cuissons expérimentales furent réalisées au cours du congrès international de la Sfécag (Société française d'étude de la céramique antique en Gaule). Parcourez le livret de l'expérimentation : De l'argile à la poterie.

experimentation four potier  cuisson poteries  archeologues poterie

L'opération de valorisation de mai 2014 s'est attachée à la reconstitution de fours à sel gaulois. Ces fours ont fonctionné au cours du congrès international de l'Afeaf (Association française pour l'étude de l'âge du fer) qui s'est rendu à Samara le 29 mai 2014. Cette reconstitution porta sur les découvertes archéologiques de Gouy-Saint-André qui contribuent à enrichir les connaissances régionales sur l’histoire du sel. Ces découvertes montrent que la géographie de la production du sel à l’époque gauloise dans le nord de la France est complexe. La bonne conservation des fourneaux permet de reconstituer toutes les étapes de leur construction : creusement d’une fosse, plaquage d’argile sur les parois, construction d’une armature en bois ou de piliers en terre cuite pour servir au montage de la grille. Cette expérimentation s'inscrit dans l'actualité archéologique : au moment de la reconstitution du four à Samara, en avril 2014, l’Inrap met au jour un four à sel sur la commune de Saint-Quentin-la Motte-Croix-au-Bailly, dans la Somme. Il s’agit d’un four identique à celui de Gouy-Saint-André. Parcourez le livret de l'expérimentation : Le sel de la terre.


   

CHEVAL-VERT   ACTUALITES
 Samara RAC course char


Calendrier de la saison événementielle 2020

Lire la suite

CHEVAL-BEIGE   PLAN DU PARC

plan
Découvrez l'étendue du parc, 100 hectares de Nature et d'Archéologie.

Lire la suite

CHEVAL-ORANGE   BILLETTERIE

e billet

Commandez vos billets en ligne !
Le parc est ouvert au grand public tous les jours du 29 mars au 1er novembre 2020

Lire la suite

Nous contacter

contact facebook de Samara Twitter de Samara Compte google+ de Samara inscription newsletter

Formulaire de contact

Plan